Mystères judiciaires

  • Cold cases,  France,  Mystères judiciaires

    Donne ton avis sur cinq affaires criminelles françaises marquantes

    De nos jours, les faits divers, a fortiori, les affaires criminelles, sont partout : dans la presse bien sûr, sur Internet, dans les docu-séries de Netflix. Internet regorge de vidéos et podcasts spécialisés dans le true crime qui mettent en scène aussi bien des enquêtes résolues que des cold cases qui aiguisent notre curiosité. Bien souvent, il s’agit d’affaires survenues aux États-Unis. Mais, la France aligne à son échelle quelques affaires retentissantes qui demeurent dans l’impasse ou qui, malgré une décision judiciaire, continuent de diviser l’opinion publique. La France est, d’ailleurs, le seul pays ayant fondé un pôle judiciaire intégralement dévolu aux cold cases. Dans cet article, nous allons évoquer…

  • Mystères judiciaires

    Quand la malveillance produit la peur et la rancœur : trois affaires mystérieuses

    Quel que soit le pays ou la culture, la médisance épistolaire a cours. Dans certains cas, le corbeau s’est tellement déchaîné dans ses lettres anonymes truffées de ressentiment et de haine que les conséquences ont été désastreuses pour les destinataires et leurs familles. Les trois affaires suivantes illustrent tout autant la peur générée chez les victimes que le vice d’auteurs fielleux. Le corbeau de Tulle : les lettre anonymes de la discorde L’affaire du Corbeau de Tulle est une affaire criminelle française qui a eu lieu de 1917 à 1922 à Tulle, en Corrèze. Pendant cette période, les habitants de la ville ont été victimes d’une avalanche de lettres anonymes,…

  • Crimes,  Mystères judiciaires

    Nuits de cauchemar : les affaires criminelles les plus sordides survenues dans des hôtels

    Les hôtels sont parfois le théâtre de mystères et d’intrigues. Certains sont devenus célèbres pour leurs scènes de crime dignes des plus sombres romans policiers. Les affaires criminelles survenues dans ces établissements ont captivé l’attention du public et des enquêteurs, certaines laissant derrière elles des énigmes non résolues et des questions sans réponse. Plongeons dans l’univers fascinant de ces crimes survenus dans des lieux généralement propices au repos, à la détente et au business. *** L’étrange occupant supplicié de la chambre 1046 L’affaire Artemus Ogletree, également connue sous le nom d’affaire Roland T. Owen, met en scène un meurtre violent qui a eu lieu dans un hôtel de Kansas City…

  • Crimes,  Mystères judiciaires

    Les dix mystères criminels américains les plus bizarres dont j’ai parlé sur Tiktok

    En tant que français vivant aux États-Unis, je soutiens toujours face à mes amis européens que la vie au quotidien y est beaucoup plus sécurisante que dans certaines mégalopoles du vieux continent telles que Paris, Bruxelles ou Birmingham, par exemple. Cependant, force est de constater que le volume d’affaires criminelles graves voire épouvantables est sans commune mesure avec l’Europe. En corrélation, les cold cases et mystères judiciaires sont également très nombreux. Via mon compte Tiktok, j’ai donc eu l’occasion d’aborder plus de trois cents enquêtes dont une soixantaine de crimes inexpliqués. Dans cet article, je passe en revue dix énigmes criminelles particulièrement étranges. Le vélo et le Polaroïd. La glaçante…

  • Crimes,  France,  Mystères judiciaires

    L’affaire du pull-over rouge : et si Christian Ranucci était coupable ?

    L’affaire Christian Ranucci est un procès très médiatique qui a eu lieu en France en 1976. Christian Ranucci a été condamné à mort et exécuté pour l’enlèvement et le meurtre de Marie-Dolorès Rambla, une fillette de huit ans, à Marseille en 1974. Cette affaire a suscité de nombreuses controverses et a été considérée comme une erreur judiciaire par certains. Les doutes sur la culpabilité de Ranucci ont conduit à plusieurs demandes de révision de son procès. Cependant, si l’affaire était jugée de nos jours, les éléments à charge seraient certainement considérés comme accablants. Retour sur les circonstances d’une affaire qui a ému la France entière Le 3 juin 1974, Marie-Dolorès…

  • Cold cases,  Mystères judiciaires

    La disparition de la famille Méchinaud, analyse du cold case français le plus ancien

    Le Pôle des Crimes Sériels ou Non Elucidés (PCSNE) qui a vu le jour en mars 2022 a dans ses cartons le dossier Méchinaud, le plus vieux cold case français. Les parents et leur deux enfants ont disparu le 25 décembre 1972 après avoir réveillonné chez des amis à Cognac. Cinq décennies plus tard, il n’y a aucune trace de la famille Méchinaud. Le dernier réveillon de Noël des Méchinaud Le 24 décembre 1972, toute la famille Méchinaud s’est rendue de son domicile situé à Boutiers-Saint Trojan, en Charente, à Cognac afin de réveillonner chez leur amis. Aux alentours d’une heure du matin, après une soirée agréable, Jacques, 31 ans,…

  • Mystères judiciaires

    Cinq mystères judiciaires qui défient la raison

    Nous aimons tous les mystères. Cependant, quand il s’agit d’affaires criminelles, notre désir de justice s’en trouve contrarié. L’histoire est émaillée de ces mystères judiciaires qui nous laissent un goût d’inachevé. Que ce soit des crimes de sang, des disparitions inexpliquées ou encore des morts énigmatiques, plongeons dans cinq enquêtes troubles qui mettent à mal notre entendement et challengent nos sentiments. Terreur sur la Nouvelle Orléans Entre 1910 et 1920, un insaisissable tueur à la hache a terrorisé la communauté italo-américaine de la Nouvelle Orléans. Toutes les victimes, au nombre de douze, ont été attaquées de nuit, bien souvent dans leur sommeil. Il semble que ce croque-mitaine avait une prédilection…

  • Crimes,  France,  Mystères judiciaires

    L’étrange suicide du gendarme Jambert

    Christian Jambert est un nom qui revient à maintes reprises dans l’affaire des disparues de l’Yonne. Il est le gendarme persévérant qui, dès 1984, a suspecté Émile Louis qui se révélera être un impitoyable tueur en série et qui finira par être condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 2004 avant de décéder derrière les barreaux le 20 octobre 2013. Le 4 août 1997, le gendarme Jambert est retrouvé sans vie dans son garage a Auxerre. Sa mort est considérée comme un suicide. Isabelle Jambert, sa fille, réfute cette thèse et se bat aujourd’hui encore pour éclaircir les circonstances de la mort de son père. Un gendarme opiniâtre Reconnu…