Crimes,  Halloween

Terreurs d’Halloween : les effrayantes affaires criminelles du 31 octobre

Halloween est une fête qui suscite l’excitation et la peur chez les enfants comme chez les adultes. Cependant, au-delà des contes horrifiques racontés de génération en génération, il y a des histoires vraies de crimes et meurtres qui se sont produits pendant cette période de l’année qui sont encore plus terrifiantes que les histoires fictives.

Dans cet article, nous allons explorer les affaires criminelles les plus effrayantes survenues pendant Halloween. Nous allons ensemble découvrir quelques histoires mettant en scène des esprits pervers qui ont profité de cette fête pour commettre des actes épouvantables. Préparez-vous à plonger dans l’horreur de la réalité et à découvrir les histoires les plus sombres du 31 octobre.

***

L’épouvantable nuit d’Halloween de Lisa French

Lisa Ann French a trouve la mort lors du soir d'Halloween 1973

Lisa Ann French, une fillette de 9 ans de Fond du Lac, dans le Wisconsin, aux États-Unis, est agressée sexuellement et assassinée par son voisin, Gerald Miles Turner Jr, le soir d’Halloween 1973, alors qu’elle est seule pour la chasse aux bonbons. Son corps est retrouvé quelques jours plus tard, dans un champ.

L’autopsie révèle qu’elle est morte d’asphyxie, bien qu’un pathologiste affirme, pour sa part, qu’elle est morte d’un choc circulatoire dû au traumatisme sexuel qu’elle a subi. Ses funérailles ont lieu le 6 novembre 1973 à l’église luthérienne Immanuel-Trinity de Fond du Lac et rassemblent une population plongée dans une détresse totale parmi laquelle la colère gronde.

Gerald Miles Turner a pris la vie de la petite Lisa Ann French le soir d'Halloween 1973

Turner finit par avouer le viol et le meurtre de Lisa French neuf mois après sa mort. Il est reconnu coupable de meurtre au premier degré et condamné à la prison à vie. Mais, il a depuis obtenu un nouveau procès et a été placée en institution psychiatrique. La famille de Lisa Ann French se bat depuis cinq décennies pour que Turner reste derrière les barreaux, arguant qu’il est toujours une personne dangereuse qui ne devrait pas être libérée. Turner a 73 ans.

Le bonbon empoisonné d’Halloween

Timothy O'Bryan a ete empoisonne par son pere Ronald Clark O'Bryan lors d'Halloween 1974

Le bonbon empoisonné est une affaire criminelle survenue le soir d’Halloween en 1974 à Deer Park, Texas, aux États-Unis. Ce soir-là, les enfants de la ville entament leur traditionnelle chasse aux bonbons dans la bonne humeur malgré la pluie battante. Peu de temps avant le départ, l’opticien Ronald Clark O’Bryan s’est joint aux enfants et leur a offert des Pixy Stix, des bonbons qui font le bonheur des petits américains.

Ronald Clark O'Bryan a empoisonne son fils Timothy

Mais, ces bonbons ont été empoisonnés au cyanure. Étonnamment, peu d’enfants choisissent les bonbons empoisonnés ce soir d’Halloween 1975. En revanche, une fois à la maison, Timothy O’Bryan, le fils de Ronald, se jette sur les Pixy Stix et décède rapidement. Heureusement, les policiers interviennent aussitôt, ils retrouvent les autres enfants qui s’étaient vus offrir des Pixy Stix et constatent que le meurtrier avait pris soin de refermer les bonbons avec des agrafes. Les enquêteurs arrêtent Ronald O’Bryan qui fait le choix de plaider non coupable.

En effet, ses défenseurs accusent un homme mystérieusement intraçable. Mais, les proches de Ronald témoignent contre lui. Le 3 juin 1975, il est reconnu coupable de meurtre et de quatre autres tentatives de meurtre. Ronald O’Bryan a, par la suite, fait des demandes d’appel pendant près de dix ans, en vain. Il a été exécuté le 31 mars 1984.

Le meurtre de Greenwich, des décennies de latence

Martha Moxley a ete tuee le soir d'Halloween 1975

Martha Moxley, une étudiante de 15 ans, ne rentre pas chez elle après une soirée qui s’est terminée chez les Skakel, des voisins et neveux par alliance de la famille Kennedy, le soir d’Halloween 1975. Le lendemain matin, son corps est retrouvé dans la propriété de ses parents, matraquée à coup de club de golf.

Michael Skakel a ete reconnu coupable du meurtre de Martha Moxley

Les enquêteurs soupçonnent Michael Skakel, âgé de 15 ans à l’époque, et son frère Tommy, qui ont passé la soirée d’Halloween chez Martha la veille. Cependant, dans les semaines qui suivent, les charges doivent être abandonnées faute de preuves suffisantes à l’encontre des frères Skakel. Les mois puis les années passent et l’affaire devient un cold case.

Cependant, l’affaire revient dans la presse en 1991 après la publication du livre « A Season in Purgatory » de l’auteur Dominick Dunne. Ce dernier désigne Michael Skakel comme le coupable. En 1998, un grand jury est convoqué pour enquêter à nouveau sur l’affaire. Et, en 2000, Michael Skakel est finalement inculpé pour le meurtre de Martha Moxley.

Skakel est reconnu coupable et condamné à 20 ans de prison, en 2002. Cependant, en 2013, sa condamnation est annulée en raison d’une représentation inadéquate de sa défense. Mais, en 2016, un nouveau procès est organisé. Michel Skakel reçoit une nouvelle fois une sentence de 20 années de réclusion criminelle. Le meurtre de Martha Moxley est une affaire qui a suscité beaucoup d’intérêt et de controverses aux États-Unis.

Terreur sur Pasadena

Le soir d’Halloween 1993, trois adolescents sont abattus dans un parc de Pasadena, en Californie, alors qu’ils passent de maison en maison en déclarant « la bourse ou la vie ! » comme il est de coutume chaque année au soir du 31 octobre. Les victimes sont identifiées comme étant Edgar Evans, âgé de 13 ans, Stephen Coats et Reggie Crawford, 14 ans respectivement. Trois autres adolescents ont été grièvement blessés.

Les trois jeunes ont été abattus à bout portant par un tireur inconnu. Les enquêteurs découvrent que les victimes avaient été forcées de se coucher sur le sol avant d’être abattues. L’enquête met en évidence des connexions avec un gang de motards, les Pasadena Bloods.

Les membres du gang sont arrêtés par la suite et reconnus coupables de meurtres au premier degré, ce qui équivaut à des assassinats en droit français. Pendant l’enquête, la population locale est affolée lorsqu’elle découvre qu’il s’agit d’une erreur d’identité car les membres du gang avaient l’intention de s’en prendre à des membres d’un gang rival. Les six adolescents ciblés n’étaient aucunement membres d’un gang quelconque.

Les trois membres du gang responsables des meurtres sont Karl Holmes, Herbert McClain et Lorenzo Newborn. La Cour suprême de Californie confirme leurs condamnations et leurs peines de mort en 2022. L’incident a été une tragédie qui a secoué la communauté dans cette ville californienne avec un impact durable.

La tuerie de l’Ohio

William Liske a tue toute sa famille le soir d'Halloween 2010

Le soir d’Halloween 2010, William Liske, un jeune homme de 25 ans, tue son père, William Liske Senior, 53 ans, sa belle-mère Susan Liske et son demi-frère Derek Griffin, 23 ans, dans leur maison rurale de Benton Township, dans l’Ohio. Les victimes sont retrouvées dans leur lit avec des traumatismes crâniens évidents, causés soit par un coup de feu, soit par un objet contondant.

William Liske a tue toute sa famille lors d'Halloween 2010

William Liske est arrêté près de la résidence secondaire familiale, à 260 kilomètres de là, dans le comté de Carroll, où son père et lui avaient séjourné lors d’une partie de chasse au cerf, une semaine plus tôt. Les enquêteurs retrouvent de l’ADN des victimes sur ses vêtements et il est inculpé de meurtres. Liske décide de plaider coupable pour trois chefs d’accusation de meurtre aggravé en échange de l’annulation d’une potentielle sentence de peine de mort.

En septembre 2011, il est condamné à trois peines de prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. En mars 2015, Liske est retrouvé mort dans sa cellule à l’institution correctionnelle de Ross, à Chillicothe, des suites d’une blessure qu’il s’est lui-même infligée.

Les œufs de la discorde

Curtis Sterling a abattu Karl Jackson le soir d'Halloween 1998

Le soir d’Halloween 1998, Curtis Sterling, un jeune homme de 17 ans, abat Karl Jackson, 21 ans, à la suite d’une altercation. Jackson venait d’en découdre avec un groupe de garçons qui avaient jeté des œufs sur la voiture de sa petite amie et Sterling était parmi eux. Sterling est inculpé pour le meurtre de Jackson et est condamné à 20 ans de prison.

Cet incident aux conséquences dramatiques s’inscrit dans une tendance plus large d’affrontements par jets d’œufs à l’occasion d’Halloween, qui ont fait au moins 24 blessés graves ou tués depuis 1984, aux États-Unis. L’affaire impliquant Jackson est l’un des nombreux incidents violents qui se sont produits à l’occasion d’Halloween à New York au cours de cette période de l’année.

L’affaire Curtis Sterling nous rappelle qu’Halloween peut être une période dangereuse et qu’il est important de rester en sécurité et conscient de son environnement, a fortiori aux États-Unis où les armes sont très nombreuses parmi la population.

***

Malgré ces crimes commis à l’occasion d’Halloween, cette fête présente un grand nombre de moments joyeux qu’il convient de célébrer. Halloween est une fête imprégnée de tradition, de plaisir et d’excitation. C’est l’occasion de se déguiser, de sculpter des citrouilles et d’admirer des décorations effrayantes.

Joyeux Halloween !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *