Criminalistique,  Génétique,  Sciences médico-légales

Au service de la justice : panorama de la science forensique

La science forensique est une discipline polymorphe qui utilise les sciences et les technologies pour résoudre des crimes et apporter des preuves tangibles à la justice. Elle englobe une variété de domaines scientifiques dont certains sont relativement méconnus du grand public. Au vingt-et-unième siècle, la science forensique est désormais cruciale dans la conduite d’enquêtes criminelles et la bonne marche du processus judiciaire. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon des diverses disciplines de cette science au service de la justice.

L’anthropologie médico-légale : une discipline incontournable dans l’identification des restes humains et l’analyse des traumatismes

L’anthropologie médico-légale est une branche de l’anthropologie physique qui se concentre sur l’application des connaissances en anatomie, physiologie et pathologie à des questions juridiques et médico-légales. Cette discipline est souvent utilisée pour identifier des restes humains, déterminer les causes de décès, évaluer les blessures et les traumatismes, et aider à résoudre des crimes. Voici quelques exemples de domaines d’application de l’anthropologie médico-légale :

  • Identification de restes humains : les anthropologues médico-légaux peuvent aider à identifier des restes humains en examinant les caractéristiques physiques telles que la taille, la forme du crâne, les dents et les os. Ils peuvent également utiliser des techniques de datation pour déterminer l’âge des restes
  • Détermination de la cause de décès : les anthropologues médico-légaux peuvent aider à déterminer la cause de décès en examinant les blessures et les traumatismes sur le corps. Ils peuvent également examiner les tissus et les fluides corporels pour détecter des signes de maladie ou d’empoisonnement
  • Évaluation des blessures et des traumatismes : les anthropologues médico-légaux peuvent aider à évaluer les blessures et les traumatismes en examinant les os et les tissus mous. Ils peuvent également utiliser des techniques d’imagerie médicale pour visualiser les blessures internes
Morgue

L’anthropologie médico-légale est une discipline importante qui peut aider à résoudre des crimes, à identifier des restes humains et à déterminer les causes de décès. Les anthropologues médico-légaux utilisent des connaissances en anatomie, physiologie et pathologie pour aider à résoudre des questions juridiques et médico-légales.

La pathologie forensique ou la dissipation des mystères de la mort

La pathologie médico-légale est une discipline qui joue un rôle crucial dans la résolution de crimes. Elle permet de déterminer les causes de la mort d’une personne et de fournir des preuves médico-légales qui peuvent être utilisées en justice. Voici quelques éléments clés de la pathologie médico-légale :

  • L’autopsie médico-légale : elle est réalisée sur réquisition du procureur de la République ou sur ordonnance de commission d’enquête. Elle permet d’identifier les causes de la mort et de déterminer si elle est due à une cause naturelle ou à une intervention humaine
  • La médecine légale : elle a pour but la solution de toutes les questions médicales portant sur les droits et les devoirs des hommes réunis en société. Elle peut être utilisée pour déterminer l’âge d’une personne, évaluer les dommages corporels subis par une victime, ou encore pour établir la responsabilité pénale d’un individu
  • L’expertise psychiatrique : elle est systématique en matière de justice pénale et permet d’évaluer la responsabilité pénale d’un individu. Elle repose sur une évaluation de la santé mentale de l’auteur présumé d’un crime
  • Les nouvelles méthodes d’investigation : la pathologie médico-légale est en constante évolution, avec l’apparition de nouvelles technologies et de nouvelles méthodes d’investigation. Par exemple, l’utilisation de l’ADN permet aujourd’hui d’identifier des suspects avec une grande précision

La dactyloscopie, quand les empreintes digitales conduisent à l’assassin

La dactyloscopie est une technique d’identification qui consiste à comparer les empreintes digitales d’une personne avec celles retrouvées sur une scène de crime ou dans une base de données. Les enjeux de la dactyloscopie sont multiples :

La dactyloscopie est l'étude es empreintes digitales
  • Identification des criminels : la dactyloscopie est utilisée pour identifier les criminels en comparant les empreintes digitales retrouvées sur une scène de crime avec celles des suspects
  • Identification des victimes : les empreintes digitales peuvent également être utilisées pour identifier les victimes d’un crime ou d’une catastrophe naturelle
  • Prévention des crimes : la dactyloscopie peut aider à prévenir les crimes en identifiant les criminels récidivistes et en les empêchant de commettre de nouveaux délits
  • Fiabilité des preuves : les empreintes digitales sont considérées comme des preuves fiables en justice, car elles sont uniques à chaque individu et ne peuvent pas être facilement falsifiées
  • Développement de nouvelles technologies : la dactyloscopie a conduit au développement de nouvelles technologies d’identification, telles que la reconnaissance faciale et la reconnaissance vocale

Développée en 1902 par Alphonse Bertillon (voir notre article Les pères fondateurs de la police scientifique), la dactyloscopie demeure une technique d’identification essentielle pour la police et la justice, qui permet d’identifier les criminels, de prévenir les crimes et de garantir la fiabilité des preuves en justice.

La balistique ou l’étude des projectiles et de leurs mouvements

La science balistique est une branche de la physique qui étudie le mouvement des projectiles et leur comportement dans l’air et dans d’autres milieux. Voici quelques éléments clés de la science balistique :

La balistique est l'étude des armes et projectiles
  • Trajectoire : la trajectoire d’un projectile est la courbe qu’il suit dans l’air ou dans un autre milieu. Elle est influencée par des facteurs tels que la vitesse initiale, la gravité, la résistance de l’air et la forme du projectile
  • Portée : la portée d’un projectile est la distance qu’il parcourt avant de toucher une cible ou de tomber au sol. Elle dépend de la vitesse initiale, de l’angle de tir et de la hauteur de la cible. Trajectoire et portée constituent la balistique externe
  • Balistique interne : la balistique interne est l’étude du mouvement du projectile à l’intérieur de l’arme à feu. Elle prend en compte des facteurs tels que la pression des gaz, la vitesse initiale et la stabilité du projectile
  • Balistique terminale : la balistique terminale est l’étude du comportement du projectile lorsqu’il touche une cible. Elle prend en compte des facteurs tels que la pénétration, l’expansion et la fragmentation

La balistique est utilisée dans la police scientifique pour élucider les circonstances d’un tir par arme à feu. Elle permet de déterminer la trajectoire du projectile, la distance de tir et l’arme utilisée.

La toxicologie, l’étude des substances nocives à l’organisme

La toxicologie médico-légale est une discipline qui étudie les effets des substances toxiques sur l’organisme humain et leur rôle dans la résolution de crimes. Elle est utilisée pour déterminer si une personne a été exposée à des substances toxiques et si cela a contribué à sa mort ou à des blessures. Voici quelques éléments clés de la toxicologie médico-légale :

La toxicologie étudie les substances nocives à l'organisme
  • Analyse toxicologique : cette analyse est réalisée sur des échantillons biologiques tels que le sang, l’urine ou les cheveux pour détecter la présence de substances toxiques dans le corps
  • Identification des substances toxiques : les toxicologues médico-légaux utilisent des techniques analytiques sophistiquées pour identifier les substances toxiques présentes dans les échantillons biologiques
  • Interprétation des résultats : les résultats de l’analyse toxicologique sont interprétés pour déterminer si la présence de substances toxiques a contribué à la mort ou aux blessures de la personne
  • Expertise en justice : les toxicologues médico-légaux peuvent être appelés à témoigner en justice pour expliquer les résultats de leurs conclusions expertales

La toxicologie médico-légale est une discipline importante dans la résolution de crimes, car elle peut fournir des preuves cruciales pour identifier les coupables et les victimes. Elle est également utilisée pour évaluer les risques pour la santé associés à l’exposition à des substances toxiques dans l’environnement.

L’entomologie médico-légale, l’analyse des interactions entre les escouades d’insectes et le cadavre

L’entomologie médico-légale est une discipline scientifique qui utilise l’étude des insectes pour aider à résoudre des crimes. Les insectes peuvent fournir des informations précieuses sur le moment de la mort, le lieu où le corps a été trouvé et même sur les causes de la mort. Voici quelques éléments clés de l’entomologie médico-légale :

  • Les insectes colonisateurs : les insectes colonisateurs sont les premiers à arriver sur un corps après la mort. Ils peuvent être utilisés pour estimer le moment de la mort, car leur cycle de vie est bien connu et peut être utilisé pour déterminer depuis combien de temps le corps est exposé à l’environnement
  • Les insectes nécrophages : les insectes nécrophages se nourrissent de tissus morts et peuvent être utilisés pour déterminer le moment de la mort selon le lieu où le corps a été trouvé. Les espèces d’insectes nécrophages varient selon la région géographique et les conditions environnementales
  • Les insectes prédateurs : les insectes prédateurs se nourrissent d’autres insectes et peuvent être utilisés pour déterminer le moment de la mort et le lieu où le meurtre s’est déroulé. Les espèces d’insectes prédateurs varient également selon la région géographique et les conditions environnementales

L’entomologie médico-légale est souvent utilisée en conjonction avec d’autres disciplines scientifiques, telles que la médecine légale et la police scientifique, pour aider à résoudre des crimes. Les experts en entomologie médico-légale peuvent être appelés à témoigner en tant que témoins experts lors de procès criminels.

La morphoanalyse des traces de sang : quand les projections sanguines sont riches en enseignements

La morphoanalyse des taches de sang est une technique d’analyse criminelle qui permet d’identifier les caractéristiques morphologiques des taches de sang. Cette technique est utilisée pour déterminer la nature de la blessure, l’angle d’impact, la direction du mouvement et la position de la victime ou de l’agresseur.

La morphoanalyse des tâches de sang étudie les projections d'hémoglobine

La morphoanalyse des tâches de sang est basée sur l’observation des formes et des motifs des taches de sang, ainsi que sur l’analyse de leur taille, de leur forme et de leur distribution. Cette technique est utilisée dans les enquêtes criminelles pour aider à reconstituer les événements qui ont conduit à la présence de taches de sang sur une scène de crime.

La morphoanalyse des tâches de sang est une technique précise et fiable qui peut fournir des informations importantes pour résoudre les crimes violents. Cependant, elle doit être utilisée avec prudence et par des experts formés pour éviter les erreurs d’interprétation et les conclusions erronées.

L’odontologie médico-légale, les dents et l’identité

L’odontologie médico-légale est une branche de la médecine légale qui utilise les connaissances en dentisterie pour résoudre des crimes. En France, l’histoire de l’odontologie médico-légale remonte à 981, lorsque Hugues Capet, alors duc des Francs, se rendit à Rome et ramena avec lui les reliques de Sainte Colombe. Les reliques furent examinées par un dentiste, qui put identifier les dents comme étant celles d’une femme.

L'odontologie est l'étude des dents et de la denture

Depuis lors, l’odontologie médico-légale a été utilisée pour identifier les victimes de crimes, en particulier lorsque les corps sont décomposés ou brûlés au point de ne plus être reconnaissables. Les dentistes peuvent également aider à déterminer l’âge, le sexe, la race et les habitudes alimentaires d’une personne à partir de ses dents.

L’odontologie médico-légale est également utilisée pour identifier les morsures sur les victimes ou les suspects, qui peuvent être comparées aux empreintes dentaires des suspects pour déterminer s’ils ont mordu la victime. Les dentistes peuvent également aider à déterminer la cause de la mort en examinant les dents et les gencives de la victime.

En France, les dentistes qui pratiquent l’odontologie médico-légale doivent suivre des critères de qualité stricts pour garantir l’exactitude de leurs conclusions. L’odontologie médico-légale est également utilisée pour identifier les victimes de catastrophes naturelles ou de conflits armés.

En résumé, l’odontologie médico-légale est une discipline importante dans la résolution de crimes, en particulier pour identifier les victimes et les suspects.

L’identification génétique médico-légale, la star des sciences criminalistiques

L’identification génétique est devenue un outil déterminant dans la résolution de crimes. L’ADN est unique pour chaque individu, ce qui permet de l’utiliser comme preuve pour condamner une personne suspectée d’une infraction ou pour disculper une personne innocente.

Les échantillons prélevés sur les scènes de crime ou sur les suspects, habituellement à partir du sang, des cheveux ou des fluides corporels, sont analysés pour établir un profil ADN et le comparer aux autres profils génétiques enregistrés dans une base de donnée.

Les forces de police peuvent soumettre le profil ADN d’auteurs d’infractions, de personnes disparues, de restes humains non identifiés, ou les profils prélevés sur les scènes de crime, et obtenir un résultat de recherche en quelques minutes.

Les méthodes de prélèvement, d’amplification et d’analyse de l’ADN se sont également perfectionnées, permettant de retrouver des fragments d’ADN dans des traces prélevées sur le lieu du crime, comme sur les poignées de porte ou sur les vêtements, même après plusieurs années.

Le test ADN est un pilier de la police scientifique moderne et a été déterminant lors de nombreux procès historiques. En 1983 et en 1985, deux jeunes filles de 15 ans sont assassinées au Royaume-Uni. Les policiers arrêtent un suspect, mais ce dernier nie avoir commis les crimes. La police est en possession d’échantillons de sperme trouvés sur les lieux du crime. Elle contacte alors Alec Jeffreys, le généticien qui a développé des techniques d’empreinte génétique, pour savoir si sa méthode peut aider les policiers à prouver la culpabilité du suspect. Le premier profilage génétique est réalisé et la découverte mène à la publication d’un article dans la revue Nature, en mars 1985. C’est la première résolution de crime grâce au test ADN.

Le recours à la généalogie génétique est également de plus en plus utilisé pour résoudre des crimes non élucidés (voir notre article Pourquoi la génétique généalogique révolutionne la résolution d’affaires criminelles ?). Cette méthode consiste à comparer les résultats des analyses génétiques d’un ADN retrouvé sur une scène de crime avec les bases de données généalogiques pour trouver des parents éloignés du suspect. Cependant, cette méthode soulève des questions éthiques et de déontologie policière.

La géologie forensique ou l’étude des terrains et sols

La géologie médico-légale est une discipline qui utilise les connaissances en géologie pour résoudre des crimes. Elle est une branche de la criminalistique, qui est l’ensemble des techniques utilisées pour établir la preuve d’un délit ou d’un crime. La géologie médico-légale est particulièrement utile pour l’étude des traces et des indices matériels sur la scène de crime et en laboratoire. Voici quelques exemples de l’utilisation de la géologie médico-légale dans la résolution de crimes :

La géologie médico-légale étudie les sols et terrains
  • Analyse de la terre et des roches : les experts en géologie médico-légale peuvent analyser la terre et les roches trouvées sur la scène de crime pour déterminer leur origine géographique. Cette information peut aider à identifier l’endroit où le crime a été commis ou à relier des crimes commis dans des endroits différents
  • Analyse des minéraux et des métaux : les experts en géologie médico-légale peuvent également analyser les minéraux et les métaux trouvés sur la scène de crime pour déterminer leur origine géographique
  • Analyse des polluants : les experts en géologie médico-légale peuvent analyser les polluants trouvés sur la scène de crime pour déterminer leur origine et leur impact sur la santé humaine. Cette information peut aider à identifier les causes de la mort ou de la maladie des victimes
  • Datation des fossiles : les experts en géologie médico-légale peuvent utiliser la datation des fossiles pour déterminer l’âge des restes humains trouvés sur la scène de crime. Cette information peut aider à identifier les victimes et à relier des crimes commis à des époques différentes

La géologie médico-légale est une discipline en constante évolution, et de nouvelles techniques sont régulièrement développées pour aider à résoudre des crimes. Les experts en géologie médico-légale travaillent souvent en collaboration avec d’autres spécialistes scientifiques, tels que les médecins légistes et les experts en balistique, pour fournir des preuves solides dans les enquêtes criminelles.

L’analyse des traces : faire parler les empreintes de chaussures et de véhicules

L’analyse des traces de pneus et semelles de chaussures peut être un élément crucial dans la résolution d’affaires criminelles. Voici quelques informations sur l’utilisation de ces traces dans les enquêtes criminelles :

Empreintes de chaussures
  • Les traces de pneus peuvent être utilisées pour déterminer le type de véhicule impliqué dans un crime, ainsi que la marque et le modèle du pneu. Les experts peuvent également déterminer la pression des pneus, la vitesse du véhicule et la direction dans laquelle il se dirigeait
  • Les traces de semelles de chaussures peuvent être utilisées pour identifier les suspects. Les experts peuvent comparer les empreintes de chaussures trouvées sur les lieux du crime avec les chaussures des suspects pour déterminer si elles correspondent
  • Les experts peuvent également utiliser des logiciels de comparaison pour analyser les traces de pneus et de semelles de chaussures. Ces logiciels peuvent aider à identifier les marques et les modèles de pneus et de chaussures, ainsi qu’à comparer les empreintes avec celles des suspects

L’analyse des traces de pneus et de semelles de chaussures peut être un élément différenciant dans la résolution d’affaires criminelles. Les experts peuvent utiliser ces traces pour identifier les véhicules impliqués dans un crime, déterminer la direction dans laquelle ils se dirigeaient, et identifier les suspects. Les logiciels de comparaison peuvent également aider à accélérer le processus d’analyse.

L’informatique médico-légale, l’équilibre délicat entre éthique et technologie

L’informatique médico-légale est une discipline qui utilise les technologies de l’information pour aider à résoudre les crimes. Elle est devenue de plus en plus importante dans les enquêtes criminelles modernes. Les outils numériques sont utilisés pour collecter, analyser et interpréter les preuves numériques, telles que les données de téléphones portables, les enregistrements de vidéosurveillance et les données informatiques. Les experts en informatique médico-légale peuvent aider à identifier les auteurs de crimes, à retracer les armes à feu et à confondre les criminels.

La médecine légale numérique est une branche de la science médico-légale qui utilise des technologies numériques pour aider à résoudre les crimes. Elle peut aider à transposer le travail d’enquête sur les scènes de crime dans le monde réel. Les outils numériques peuvent être utilisés pour collecter des preuves, analyser des données et aider à identifier les auteurs de crimes.

Les experts en médecine légale peuvent utiliser des outils numériques pour leurs recherches en génétique, anthropologie, morphoanalyse des traces de sang, faune et flore forensiques, les armes et les explosifs, etc. pour aider à résoudre les affaires criminelles. Les médecins légistes peuvent également aider à réaliser des synthèses médico-légales sur pièces, vulgarisant ainsi des rapports médicaux souvent longs et complexes.

_____________________

Pieds d'un homme pour illustrer la podologie médico-légale

Les disciplines médico-légales jouent un rôle déterminant dans la résolution d’affaires criminelles. Les preuves médico-légales peuvent fournir des informations précieuses sur les circonstances entourant un crime, aider à identifier les auteurs et les victimes, et contribuer à la condamnation des coupables. Outre les domaines présentés dans cette article, la science criminalistique voit s’ajouter d’autres secteurs de recherche au fil des ans tels que la linguistique ou la podologie médico-légales (empreintes de pieds).

Cependant, il est important de noter que les preuves médico-légales ne sont pas infaillibles et peuvent être sujettes à des erreurs. C’est pourquoi il est essentiel que les experts médico-légaux soient formés de manière adéquate et que les rapports d’expertise soient rédigés de manière claire et précise, en mentionnant les limites des conclusions tirées.

L’utilisation d’un vocabulaire médico-légal approprié est important pour éviter les malentendus et les erreurs d’interprétation. En résumé, les disciplines médico-légales sont un outil précieux dans la résolution d’affaires criminelles, mais leur utilisation doit être encadrée et leur fiabilité doit être évaluée avec soin.

Pour aller plus loin

Lire l’article en anglais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *